LIEUX DE CULTE
Saint-Simon
Saint-Pierre-aux-Liens
Saint-Paul
Saint-Joachim
 
Sainte-Anne-du-Bocage
 

     

 

COLLÈGE SACRÉ-CŒUR DE CARAQUET

 

Historique

 

Construit entre 1894 et 1898 par le révérend Père Théophile Allard, le collège du Sacré-Cœur de Caraquet ouvrit ses portes le 9 janvier 1899 avec 17 étudiants. Agrandi à 2 reprises, soit en 1903 et 1907, le Collège du Sacré-Cœur de Caraquet était de dimensions forts imposantes.

Le Collège eut pendant sa courte existence 4 supérieurs dont les Pères Aimé Morin, Prospère LeBastard, Edouard Travert et Eugène Mery LeBeuve, tous de la congrégation de Jésus et Marie dite des Eudistes à qui ont avaient confié la direction de ce collège.


Lorsque le collège fut la proie des flammes, dans la nuit du 30 au 31 décembre 1915, pendant que les élèves sont en vacances dans leurs familles pour la Noël, l'institution comptait 165 étudiants. Tandis que le collège fut reconstruit en 1917 à Bathurst, au grand chagrin des paroissiens et paroissiennes de Caraquet, les ruines du collège resteront là pendant 30 ans comme un témoignage de la vie collégiale à Caraquet.

 

Au cœur du peuple Acadien, le Collège de Caraquet a constitué, malgré sa brève existence, un centre de culture, un riche terreau où germèrent des forces vives de l'élite acadienne et nombre de vocations religieuses.


Nouveau bâtiment

 

Sur le même emplacement que le collège du Sacré-Cœur de Caraquet se trouve maintenant le Centre culturel de Caraquet, abritant des bureaux commerciaux, une galerie d'art, une salle de spectacle et depuis octobre 2005, un théâtre.

Source : Clarence LeBreton, historien
CCNB Bathurst

 

 

 

 

 

Haut de page

Tout droit réservé au site "L'UNITÉ PASTORALE SAINT-JEAN-EUDES"  © 2012